Accueil  <  Environnement & urbanisme  <  Collecte des déchets

La ville de Pont-Sainte-Marie est la première ville du département a avoir mis en place la collecte des déchets. Ainsi, des chevaux de trait ardennais de la société Hippo Ecolo Service ramassent les déchets recyclables des habitants de la ville avec sa voiture hippomobile.
collecte hippomobile



Un cheval homologué par les Haras nationaux

En pratique, le cheval conduit par un meneur, ne s'arrête pas et ne passe qu'une seule fois dans la rue. Au fur et à mesure, le ripper charge la charrette d'environ 120 à 150 habitations (maximum 250 kg de sacs) et la vide sur l'un des neufs points de collecte identifiés. Un camion prend le relais. Le cheval entraîné à cet usage a la capacité d'assurer sept à huit heures de travail avec un temps de pause d'une heure toutes les trois heures. Le cheval, dont la race est menacée puisqu'il reste aujourd'hui 2 000 têtes sur tout le territoire, est hébergé, pour le moment, aux Loges-Margueron, haras homologué par les haras nationaux.

Préserver la qualité de vie

Le but de cette opération atypique est la préservation de la qualité de vie avec moins de pollution, moins de bruit, garantir la sécurité, inciter la population à mieux trier. Une benne d’ordures ménagères consomme en moyenne en ville 95 l/100 km. Le transport de l’attelage en camion consomme quant à lui 9l/100 km depuis les Loges Margueron (29 km) soit un bilan carbone bien moindre. Ce mode de collecte alternatif permet donc de limiter nettement la consommation de carburant et les émissions de gaz à effet de serre.

L'expérience a fait des petits dans la région. 8 villes de l'agglomération troyenne ont adopté la collecte hippomobile. Près de 2000 villes en France font également appel à cette technique.