Accueil  <  Environnement & urbanisme  <  Eco-quartier « Le Moulinet »

Dans l'ancien camp militaire du Moulinet, tout près de l'avenue Jules-Guesde, l'Eco quartier Le Moulinet, qui accueille déjà 160 logements, poursuit sont expension avec comme objectif la construction de logements vertueux et un parc urbain de 2 hectares.

Ce site donne aujourd'hui une idée de ce que sera le futur éco-quartier de Pont-Sainte-Marie. Au total, plusieurs centaines de logements au milieu d'espaces verts et de lieux de vie. Dans dix ans, ils auront complètement transformé Pont-Sainte-Marie. 

eco quartier eco quartier

Cliquez sur ce lien pour regarder le reportage sur Canal 32 

Cet espace fait d’ailleurs l’objet d’un zonage particulier « UG » dans le cadre du plan local d’urbanisme (PLU), ce qui permet
La ville n’en oublie pas pour autant la préservation du caractère  de lui conférer un règlement adapté. 

historique de ce site, fortement ancré dans la mémoire des maripontains. Cinq bâtiments de l’ancienne caserne militaire sont conservés et réhabilités, afin de rappeler l’appartenance du camp du Moulinet au patrimoine local. 

L’apport de population nouvelle est estimée entre 600 et 900 personnes.



Ce projet s’inscrit dans une démarche de développement durable. Celle-ci a pour objectifs tout à la fois d’améliorer la qualité de la vie, de diminuer les frais de fonctionnement, notamment en terme d’énergie, de valoriser le patrimoine, en un mot d’avoir, dans toute construction d’équipement structurant, une vision à long terme. Pour Pont Sainte Marie, il s’agit d’être conscient des enjeux planétaires, avec en premier lieu le bien être de ses concitoyens.

Outre son parti-pris architectural et sa philosophie, l’éco quartier du Moulinet sera avant tout un quartier où il fait bon vivre, un quartier respectueux de l’environnement.

Il ouvre la voie à un nouveau cadre de vie, une nouvelle façon de vivre la ville. Non seulement le paysage urbain y est redéfini grâce à la réalisation d’un parc urbain de 2 hectares, mais le quartier devient un prolongement naturel de la ville elle-même.

 

Mise en place de cahier de prescriptions architecturales, urbaines, paysagères et environnementales

Sur ce site, la commune souhaite qu’un aménagement cohérent et de qualité soit réalisé dans l’intérêt général. Cela  architectupasse par des choixraux, paysagers et environnementaux qu’il convient de définir au préalable.

De plus et afin d’être conforme aux attentes et exigences du label écoquartier pour lequel la ville candidate, la rédaction d’un cahier de prescriptions architecturales, urbaines, paysagères et environnementales est nécessaire afin de maîtriser l’aménagement au sein de cet écoquartier.

Ce cahier exposera aux futurs opérateurs, architectes et constructeurs, les grandes lignes et intentions souhaitées pour l’identité de l’écoquartier. La réussite de ce nouveau quartier se concrétisera, au travers de ce cahier, par des exigences particulières sur chacun des lots. Ces exigences seront portées par de nombreuses thématiques : le découpage parcellaire, l’orientation et l’implantation du bâti, le stationnement, la gestion de l’eau, les déchets, les matériaux de construction, l’isolation, le chauffage...

Ce document est donc un complément et une annexe indispensable aux dispositions réglementaires du PLU et du permis d’aménager et à leur instruction. Il s’applique ainsi sur l’ensemble de la parcelle AR 161.